Ronie Nelson
Au Resto-Bar 1323 - Publireportage Rétro Jeunesse 60






Publireportage Rétro Jeunesse 60 : le samedi soir 6 août 2016, au "Resto-Bar 1323", situé au 1323 Boulevard de la Concorde Ouest à Laval, avait lieu un souper spectacle, spécial 50 ième anniversaires, mettant en vedette Ronie Nelson. Cette soirée qui avait pour thème "Rock'n roll et Jeunesse d'aujourd'hui", était organisée par Les Productions RM. Pas besoin de vous décrire le Resto-Bar 1323, ce n'est pas la première fois qu'on fait des publireportages à cet endroit, mais au risque de me répéter, les repas sont excellents, le personnelle offre un service impeccable et l'endroit très familial. En première partie du spectacle Liette Dufresne accompagne les gens en chanson pendant le souper. Puis vers 20h30 c'est l'arrivée de Ronie Nelson sur la scène, avant d'aller plus loin, pour ceux qui ne le savaient pas Ronie a eu un sérieux problème de santé il y a quelques semaines auparavant. Il fut atteint d'un anévrisme qui a paralysé son côté gauche temporairement, mais heureusement il est complètement guéri et en pleine forme pour vous donner un super spectacle. Avec lui on ne se trompe pas pour passer une soirée très agréable. Souvent on catalogue Ronie comme chanteur crooner, mais ce n'est pas tout à fait le cas car il fait aussi bien du bon vieux rock'n roll. Son répertoire se compose de chansons des années 50 et 60.


Ronie débute avec deux chansons d'Elvis Presley
"Don't be cruel" et "Teddy bear".


Ronie chante "Dreamin" un succès de Johnny Burnette
Puis "Dream lover", une chanson qui va figurer sur son prochain CD




La preuve qu'il n'est pas qu'un chanteur crooner, il débute la soirée avec deux rock'n roll d'Elvis Presley "Don't Be Cruel" et "Teddy Bear". Puis on change totalement de registre avec une très belle chanson de Patsy Cline "Crazy", on enchaîne avec un classique de Johnny Burnette "Dreamin" enregistré en 1960, et on revient avec un autre grand succès du King "Such a Night". Ronie nous offre maintenant un medley de Pierre Lalonde regroupant ses plus grands succès dont : "C'est le temps des vacances", "Louise", "Nous on est dans le vent" etc. On poursuit avec la chanson "Walk on By" de Dionne Warwick, "He'll Have To Go" de Jim Reeves. Ensuite une chanson, l'une de mes favorite "Dream Lover" qu'il nous interprète à merveille et qui va figurer sur son prochain album qui sortira à l'automne 2016, d'ailleurs Rétro Jeunesse 60 va faire un publireportage complet de la session d'enregistrement. Les deux prochaines chansons sont des classiques britanniques "Green, Green Grass of Home" de Ton Jones et "Quando, Quando, Quando" d'Engelbert Humperdinck. Il faut souligner la présence de Richard Huet à cette soirée, il est un grand ami de Ronie Nelson et très généreux, il nous fit quelques chansons. Un moment très apprécié du public ici présent.


Foulard au cou, il nous chante "One night" d'Elvis Presley
Ronie Nelson en duo avec Richard Huet


Ronie nous chante un medley des chansons de Pierre Lalonde
Richard Huet chante en duo avec Liette Dufresne




Ronie Nelson poursuit avec un autre succès d'Elvis "One Night", ensuite Ronie se transforme en crooner en nous interprétant un succès de Dean Martin "That's Amore". Ronie se promène un peu partout dans la salle en chantant et acceptant de prendre quelques photos au passage. La soirée se poursuit de plus belle avec un succès des années 50 cette fois-ci "Smooke Gets In Your Eyes" du groupe légendaire "The Platters". Ronie plonge dans la country music avec un succès de Marty Robbins enregistré en 1957 "A White Sport Coat" une chanson reprise par Johnny Desmond en 1958 et par le groupe The King Brothers en 1974. Et maintenant place à des succès de Jeunesse d'aujourd'hui, Ronie débute avec le premier succès sur disques de Tony Massarelli "Aimer et mentir" une chanson qui se hissa très vite au sommet des palmarès québécois. On poursuit cette excitante période des années 60 avec "Dans ton miroir" une chanson qui figurait en face B d'un 45 tours du groupe César et les Romains, une adaptation de la chanson "Don't Ask Me Why" d'Elvis Presley. À cette époque de Jeunesse d'aujourd'hui, les artistes étaient vraiment des idoles au sens du mot, il était très difficile pour eux de sortir du studio de Télé-Métrople (CFTM-TV) à Montréal, après avoir passé à l'émission Jeunesse d'aujourd'hui, car une foule impressionnante les attendaient à la porte en criant. Mais revenons à notre soirée avec une autre adaptation d'un succès d'Elvis "Kiss me Quick" qui devient en français "Un baiser de toi" chanson popularisée par Robert Demontigny et on termine la soirée avec le premier succès des Classels "Avant de me dire adieu".


Ronie chante et danse avec Nicole L'Espérance qui fête son 50 ième anniversaires de naissance
Bon annivresaires à Nicole L'Espérance






Publireportage : En direct du Resto-Bar 1323 à Laval
Conception et réalisation : Michel Charbonneau
Production Karo Web Communications